Gérer ses frais généraux

Gérer ses frais généraux

Selon le type d’entreprise, les frais généraux sont censés représenter entre 15 et 25% du chiffre d’affaires.

C’est qui est une part non négligeable. Si on ne les maîtrise pas, cela peut vite déborder. Il est donc primordial de contrôler ces frais.

Qui sont-ils ? et comment les maîtriser ?

Que met-on sous l‘étiquette frais généraux ?

Les frais généraux ce sont ces frais qui ne servent pas directement à générer du chiffre d’affaires, comme le papier pour l’imprimeur, la peinture pour le peintre ou la viande pour le boucher. Ce n’est pas non plus vos charges de personnel, ou votre crédit. Ce sont ces autres frais qui sont nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise soit :

  • Les énergies (eau, gaz, électricité) 1 à 2% du CA
  • Le petit matériel 1 à 2%
  • Les fournitures administratives 1%
  • Les frais de transports 1%
  • La sous-traitance et/ou l’intérim 1 à 2%
  • Le loyer et les charges locative 2 à 5%
  • Les coûts d’entretien et de réparation des locaux, du matériel, des uniformes…1 %
  • Les assurances 1 %
  • Les honoraires comptables et juridiques 1%
  • La communication et publicité 2 à 4%
  • Les factures de télécommunication (internet, téléphone, frais postaux) 1%
  • Les frais de de déplacements 1%
  • Les frais bancaires 1%

Le pourcentage est la part qu’ils représentent en moyenne sur votre chiffre d’affaires. Mais ce ne sont pas des charges qui sont liées à la variation du CA. Ces frais sont en général fixes.

La nécessité de les budgétiser.

Ces frais sont nécessaires. Mais tout comme les frais de matière première, s’ils sont bien maitrisés, il y aura un impact bénéfique sur la marge.

Il est donc important de les budgétiser car cela vous donnera une limite à ne pas dépasser. En effet sur certains postes, lorsque la trésorerie va bien on peut vite flamber comme pour la communication ou l’achat de petit matériel.

Définir un budget mensuel ou annuel est donc essentiel.

Comment on les maîtrise ?

  • C’est le moment de faire le point sur tout ses fournisseurs, on regarde la concurrence : ne pas dépendre d’un seul fournisseur, c’est avoir plus d’opportunité de promotion.
  • On pense à réduire le nombre de fournisseur, cela peut-permettre de faire des économies.
  • On renégocie ses contrats (notamment les contrats d’assurance, d’entretien, de communication…)
  • Halte au gaspillage ! et on prend soin de son outil de travail ! Il s’agit là de sensibiliser les équipes, et aussi les clients : on n’imprime pas pour rien, on envoie le plus de documents possibles par mail, on éteint les appareils électriques dont on ne sert pas, on fait attention au chauffage, on fait attention au matériel…. Il faut prendre des habitudes de travail au quotidien pour veiller à ne pas gaspiller.
  • On réévalue son organisation : il se peut que par une organisation non optimale, vous laisser certaines tâches à vos fournisseurs, qui vous le facturent au passage. Alors que si vous revoyez votre organisation, vous pourriez traiter ces tâches en interne, et donc réduire vos frais.
  • Enfin, c’est chaque année, qu’on fait le point sur ses frais !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :