Comment choisir son réseau professionnel ?

Lorsque l’on débute comme entrepreneur, quelque soit notre secteur d’activité, on a besoin d’étendre son réseau professionnel.

Car c’est par ce réseau que notre chiffre d’affaire décollera. Il paraît donc indispensable de nos jours de « réseauter » pour réussir.

Je ne parle pas ici des réseaux sociaux professionnels tel que LinkedIn ou Viadeo, bien que les questions que nous allons nous poser s’adaptent également à ces réseaux si on veut les utiliser efficacement.

Je parle des réseaux professionnels physiques, tels que le BNI, la CCRE, les associations de femmes ou d’hommes entrepreneurs, les associations de jeunes créateurs dans des secteurs dédiés comme le digital…

Ils sont à mon sens plus efficaces que les réseaux sociaux (attention je ne dénigre pas ces derniers, ils ont aussi leur utilité) car ils favorisent la rencontre humaine. Or la relation humaine est au cœur des affaires.

Ces réseaux professionnels d’affaires se multiplient autour de nous. Petits déjeuners conviviaux, ateliers, conférences, after-work, Business dating…  Se rencontrer entre professionnels, remplir son carnet d’adresses, partager ses expériences, s’entraider ce n’est que du positif.

Sauf que si vous répondez à toutes les invitations, votre semaine sera trop petite, et vous n’aurez plus de temps pour vous, ni pour votre entreprise d’ailleurs.

Alors à quel réseau adhérer ? à quelle fréquence ? dans combien de réseaux faut-il être présent ?

On va se poser les bonnes questions.

1.      Votre cible

Il est important de bien définir votre cible de clientèle. A qui s’adresse votre ou vos produits ? Et quels sont les personnes, les corps de métiers qui sont en relation avec votre cible ?

Certes il est primordial de rentrer en contact avec sa clientèle de front directement. Mais il est aussi judicieux de se faire connaitre auprès de ses partenaires, ses fournisseurs.

Ces derniers sont déjà en relation commerciale avec votre cible. Ils sont donc extrêmement bien placés pour pouvoir vous recommander, parler de vous. Or, la recommandation est un des meilleurs leviers de vente.

Autour de votre cible, élargissez donc votre champ de vision. Renseignez-vous alors sur les membres du réseau : qui sont-ils, que font-ils ? Correspondent-ils à votre cible, ou sont-ils en relation directe avec votre cible ?

2.      Votre objectif 

Pourquoi voulez-vous intégrer ce réseau ? Est-ce juste pour accroitre votre carnet d’adresses ? Accroitre vos ventes ? Echangez entre chefs d’entreprises ? Trouver des conseils, se sentir épaulé ? Faire profitez les autres membres de vos compétences ?

Mais surtout, ne rentrez pas dans un réseau avec uniquement l’objectif d’attirer de nouveaux clients. Ce sera contre-productif. N’oubliez pas la dimension humaine. Elle reste au cœur de tout. Alors au lieu de vous vendre, échangez et laissez-vous porter.

Demandez-vous alors quels sont les engagements, les actions du réseau qui vous intéresse. Est-ce que cela colle avec vos objectifs ?

3.      Ce que vous pouvez apporter ?

Il faut savoir donner pour recevoir. C’est la clé même pour convertir son réseautage en chiffre d’affaire. Alors que pouvez-vous apporter aux autres membres ? Qu’avez-vous à donner aux autres membres ?

C’est en donnant que vous nouerez des relations. C’est en donnant que vous recevrez ensuite.

Soyez patient et généreux.

4.      Votre disponibilité.

Pour s’engager dans un réseau et que celui-ci vous apporte également, il va de soi qu’il faut régulièrement fréquenter les réunions organisées.

Alors renseignez-vous sur leurs fréquences, à quels horaires ont-elles lieu ? Cela est-il faisable avec votre planning de travail ? Et surtout, ce ne doit pas être vécu comme une contrainte.

Surtout, allez-y avec plaisir.

5.      Testez

Le meilleur moyen de choisir, c’est encore de tester ! Bons nombres de ces réseaux organisent des rencontres mensuelles ou trimestrielles ouvertes à tous. Allez-y ! C’est le meilleur moyen de se rendre compte si l’esprit du réseau vous convient.

Et puis c’est aussi un bon moment pour rencontrer du monde et réseauter. Ces réunions n’engagent à rien, et seront toujours bénéfiques.

Quant à la question à combien de réseaux faut-il adhérer, cela dépend de vous et de votre disponibilité. Un ou deux réseaux c’est déjà très bien. Après rien ne vous empêche de fréquenter régulièrement les réunions des autres réseaux ouvertes à tous. Encore une fois, il faut y aller avec plaisir et sans se sentir contraint.

Il y a forcément un réseau qui vous conviendra. Pour ma part, je reste convaincue qu’il est toujours bénéfique de prendre part à ces réunions. Vous y ferez de belles rencontres.

Liens :

http://www.journaldunet.com/management/emploi-cadres/conseil/construire-et-animer-son-reseau/1.shtml

https://www.youtube.com/watch?v=GM_43kI3XSM

http://5aconseil.com/reseau-professionnel-feminin/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.